Logo

 

 

Présentation

 Accueil

 Bureau

 Rapports de séances

 Les Statuts

 

 

Les Associations

 Agriculture

 Environnement

 Commerce - Artisanat

 Culturel - Artistique

 Education

 Informatique

 Loisirs

 Tourisme

 Patrimoine

 Social

 Sport

 

 Villes et Villages A-A

 Villes et Villages B-L

 Villes et Villages M-Z

 

 

Actualités

Acutalités - Nouvelles

 La Brève

 Manifestations

 Asso du mois

 Archives

 

 

Point SIVA / Législation

 Loi  1901

 Point SIVA

 

 

Divers

 Guide Pratique

 Bibliothèque

 Formations

 Liens Utiles

 

   

Contact

 Questions

 Contact par mail

 

Collectif des

Associations du Pays

Avallonnais

55, Gde Rue Aristide Briand

89200 AVALLON

 

Tél. : 03 86 31 62 18

ou
Tél. : 06 09 39 64 11

 

© Copyright 

2001-2012

Collectif de l'Avallonnais

 

Mise à jour :

29/03/2012


Actualités
LA BREVE DE COLLECTIF

.:Cette rubrique sera complétée ultérieurement:.

 

 

La brève n°11 Eté 2006 : lire au format pdf

La brève n°10 1er trimestre 2006: lire au format pdf

La brève n°9: lire au format pdf

La brève n°8: lire au format pdf

 

La brève n°7: lire au format pdf

 

LA BREVE N°10 1er trimestre 2006

Sommaire

Retrospective 2005 partie 1

Retrospective 2005 partie 2

Associations et archéologie

Gros Plan sur l'ASEEM

Informations pratiques : La Convention Collective Nationale du Sport

 

Éditorial

Chers adhérents, mesdames, messieurs les dirigeants et bénévoles d'associations, et chers habitants du Pays Avallonnais, c'est à l'occasion de cette nouvelle brève que toute l'équipe du Collectif vous présente ses meilleurs vœux pour l'année 2006.
La brève de Collectif n°10 est spécialement étendue pour accueillir une rétrospective de la vie associative du Pays Avallonnais de l'année 2005, fruit de la mission d'observation de Collectif sur le territoire, ainsi que plusieurs articles traitant de l'actualité des associations.
Nous espérons qu'elle suscitera votre intérêt, et que vous y trouverez des informations utiles. En vous souhaitant bonne lecture !

 

Rétrospective 2005 en Pays Avallonnais

La vie associative

Quelques difficultés…
L'année 2005 a été encore une fois témoin du dynamisme de la vie associative du Pays Avallonnais.
Et pourtant un bon nombre d'associations, même bien implantées, ont connu d'importantes difficultés budgétaires dues notamment à la diminution ou à la suppression de certaines subventions, à la fin des dispositifs emploi jeunes, ou à l'augmentation significative du Smic au milieu de l'année. Les responsables associatifs n'ont pas manqué de sonner l'alerte et maintes fois ils ont vu l'avenir sombrement.
Il semblerait que la tempête soit passée et que les plus solides ont trouvé les ressources pour faire face et poursuivre leurs missions. Malgré leurs indéniables défauts, les nouveaux contrats aidés ont offert une alternative aux emplois jeunes et ont permis à certaines d'entre elles de maintenir des emplois menacés de disparaître.
D'autres se sont tournées vers les foyers ruraux avec le dispositif local d'accompagnement (DLA), ou vers le Fonds Social Européen pour parvenir à survivre et à se développer, outre le débat et le résultat du référendum sur la Constitution Européenne qui a remué la France au début de l'année.
D'autres enfin ont serré la ceinture, ont donné plus, ou sont parvenus à établir des partenariats plus locaux : avec les communes, ou par exemple, avec le Conseil de Développement du Pays Avallonnais qui a apporté des aides financières à plusieurs projets qui, sans celles-ci, n'auraient pas eu le même impact.

 

L'action associative
Outre les actions de proximité des associations à vocation sociale ou sportive et de loisirs, qui s'inscrivent de manière indispensable dans le fonctionnement de la vie du pays (associations d'aide à domicile, clubs sportifs, associations de loisirs et d'animations pour la jeunesse ou les personnes âgées, comité des fêtes…), l'activité culturelle a été foisonnante…
Les associations culturelles ont proposé aux habitants du pays avallonnais et à tous ceux qui y ont séjourné une quantité de manifestations de grande qualité : spectacles, fêtes populaires, expositions, conférences, stages pratiques.
Ainsi, les associations Acadia de Vermenton, Zikafon et Barafon d'Avallon ont remporté de beaux paris avec leurs festivals respectifs, en proposant des programmes alléchants et variés pour le plaisir de tous (Jacques Higelin, François Hadji-Lazzaro, Blackwater, Bevinda…).
On peut noter l'excellente exposition des Ateliers d'Artistes et de Créateurs en Pays Avallonnais au Grenier à Sel cet été, ou encore l'expérience théâtrale des habitants du village de Sauvigny-le-Beuréal au cours du troisième festival de théâtre et de musique en septembre.

L'ouverture du Marché Couvert rénové à la fin du mois de septembre a permis d'accueillir en cette fin d'année plusieurs manifestations dont un spectacle de claquettes de l'association Tap-Clac, le dernier spectacle « Une affaire Piplomatique » de la compagnie de théâtre amateur avallonnaise le Carillon qui avait déjà remporté un vif succès l'été, ou encore le Téléthon avec l'appui d'associations locales comme Anim' Plus ou l'Office des Sports d'Avallon (ODSAA) pour ne citer que ces exemples.

Il ne faut oublier de signaler le travail remarquable des associations de protection et de promotion du patrimoine qui oeuvrent pour mettre en valeur les richesses considérables tant écologiques, qu'archéologiques ou humaines du territoire avallonnais. Il convient de citer les Amis de la Maison Vauban, Arlimont et la parution régulière de la revue « A la recherche de l'Isle-sous-Montréal », l'association Cora de St-Moré, ou encore l'association Mémoires Vivantes de Quarré les Tombes très active par le biais de son bulletin d'information, son site Internet, et ses actions sur le terrain visant à entretenir et conserver la mémoire de nos traditions locales.
Dans ce domaine, on peut saluer le numéro spécial de « Vents du Morvan » consacré à Avallon édité par le GLACEM et l'agence culturelle du Parc du Morvan qui est très liée à nos associations morvandelles (Festival « Croisées 2 » avec notamment le dernier spectacle « l'envolé » de la compagnie de théâtre la Tribu d'Essence de Quarré les Tombes).
N'oublions pas les associations comme Traverses ou l'AAMP qui oeuvrent pour protéger l'environnement et sensibiliser l'opinion publique sur les problèmes écologiques.

Pour finir ce bref panorama de l'activité associative de l'année, il faut saluer l'engagement des clubs sportifs et des associations culturelles qui ont participé à la fête du Sport et de la Culture à la rentrée de Septembre organisée par l'Office des Sports d'Avallon (ODSAA) et le Collectif (voir brève n°9) ainsi que les activités des associations Avallon Accueil ou d'Anim' Plus pour insuffler vie et bonne humeur dans nos quartiers.

Une dynamique incontestable
La vie associative en Pays Avallonnais nous a montré en 2005 sa diversité et sa solidité malgré les incertitudes de l'avenir notamment en terme de financement…
Le caractère non-lucratif des associations les mettent en danger, d'autant plus lorsque celles-ci assument des missions qui ne leur rapporte pas ou peu d'argent (domaine des services, de la culture, du patrimoine, de l'environnement, des nouvelles technologies de communication…)
L'année 2005 aura été riche… en enseignements de toutes sortes : les acteurs associatifs font partie des « piliers » de la nation et leurs missions, aussi variées soient elles, sont indispensables à notre démocratie…
Des messages du gouvernement se sont fait entendre à l'occasion des vœux de nouvelle année, espérons que ceux ci aboutissent à des mesures sensibles et réalistes afin que chacun puisse continuer à travailler dans la quiétude.
Dans une France qui connaît aujourd'hui un repeuplement des campagnes par les citadins, l'activité de la vie associative est un élément majeur dont ils tiennent compte dans leur démarche.
C'est la raison pour laquelle, il faut poursuivre tous ensemble nos efforts…Nous vous donnons rendez-vous, pour un nouvel état des lieux…
BG


Créations, modifications, dissolutions

Nous finirons cette rétrospective par une analyse des différentes déclarations des associations parues au Journal Officiel Associations durant l'année 2005.
Ceci est le résultat de la mission d'observation que Collectif mène sur l'ensemble du territoire défini comme le Pays Avallonnais.
Les informations ci-dessous sont une compilation des données collectées dans le journal Officiel pour les sous-préfectures d'Avallon et de Montbard, ainsi que la préfecture d'Auxerre qui intéressent les communes comprises sur le territoire avallonnais et adhérentes à la charte du Pays Avallonnais.

On compte un nombre total de 62 déclarations qui se répartissent en 35 déclarations de création, 21 déclarations de modification, et 6 déclarations de dissolution.


Dissolutions
Sur les six dissolutions, trois d'entre elles sont définitives. Il s'agit des associations « Perspetiv' » de St-Germain-des-Champs, le CREFOGE d'Avallon dont les activités ont été reprises par le Greta Avallon-Tonnerre, et l'association « L'écrevisse d'Andryes ».
Deux autres dissolutions sont administratives et en quelque sorte symboliques, car elles ont donné lieu à de nouvelles créations : le comité des fêtes de St-Germain-des-Champs et le comité des fêtes de Sermizelles remplacé par une autre association à même vocation « Les copains de Sermizelles ».
Enfin, la dernière dissolution est d'ordre statutaire. Créée au début 2005 pour prendre position dans l'analyse politique du Traité Constitutionnel Européen, cette association a été dissoute après le référendum. Son président a créé par ailleurs une autre association à caractère politique l'ASYDECIS à Bessy-sur-Cure.

Modifications
Les modifications sont de plusieurs natures.
Il y a en premier lieu, le transfert de siège social. On en compte 16 dont 9 sont internes au Pays Avallonnais et 7 dont le transfert s'effectue par exemple d'un autre territoire ou d'une autre région vers le Pays Avallonnais.
Il y ensuite les changements de titre ou d'objet qui concernent cinq déclarations dans l'année.
Ceci permet de constater l'implantation « légale » de six nouvelles associations en plus des créations.
On ne peut savoir, à l'inverse, combien d'associations ont transféré leur siège en dehors du Pays Avallonnais. Celles-ci restent toutefois répertoriées dans la base de données gérées par le Collectif des associations du Pays Avallonnais.

Créations
35 déclarations de création d'association ont pu être décomptées.
Ces créations comprennent les trois associations mentionnées ci-dessus dans le paragraphe dissolutions, créée puis dissoute, ou recréées sous un autre titre.
Le tableau récapitulatif fait apparaître que c'est dans le domaine culturel qu'il y a le plus de créations. Vient ensuite le domaine sportif puis à part égale les autres domaines.
Parmi ces créations, on peut citer à titre d'exemple, le club d'aéro-modélisme d'Avallon, l'association des amis de l'abbaye de Reigny, les Flip-Flap de l'avallonnais, la compagnie du Chat Noir, l'Avallon Handball Club ou les associations Anes Aniers Amis et Asinement vôtre...

Synthèse
Si l'on fait le décompte des créations par rapport aux dissolutions et aux transferts de siège social, on obtient 39 nouvelles associations implantées sur le territoire Avallonnais et 3 disparitions définitives pour toute l'année 2005.
Ces chiffres, qui n'ont l'air de rien, en disent beaucoup sur le dynamisme et la qualité du tissu associatif avallonnais.
Puissent ces nouvelles associations trouver une place et se développer, nous leur souhaitons bienvenue et bon courage !

BG



Associations et archéologie

Le pays Avallonnais, on le sait, regorge de trésors archéologiques surprenants qui n'ont pas encore été complètement mis à la lumière des découvertes scientifiques les plus récentes.
On connaît le prestige d'Arcy-sur-Cure et de ses grottes, ainsi que celui du site des Fontaines Salées à St-Père.
On connaît beaucoup moins l'histoire de St Moré et des différentes stations antiques qui y ont été découvertes malgré le travail remarquable de l'association Cora, encore moins les vestiges de Voutenay-sur-Cure. Sur toute une partie de la région demeurent des énigmes et des mystères archéologiques non résolus, comme le nom du dieu gaulois vénéré sur la colline du Montmarte, ou encore les rapports entre l'antique camp de Fontenay-près-Vézelay et les autres monuments témoins des époques néolithiques ou celtiques dont le souvenir semble disparaître peu à peu des mémoires.

Les associations archéologiques, et les sociétés savantes de l'Yonne ont reçu en novembre et en décembre 2005, une petite revue intitulée « la Gazette 89 » dédiée à leurs actualités.
Le numéro 0 de pagination réduite était d'une bonne présentation, avec un compte rendu du colloque « Pierre Sèche » à Avallon.
Le numéro 1, de pagination complète, distribué gratuitement à titre commercial, s'est montré plus étoffé malgré quelques rubriques laissées vides. On a pu y lire un bon article sur l'association des cabanes et meurgers du Vézelien ainsi qu'un bref article sur les Amis de la Maison Vauban et les parutions qu'ils proposent à la vente.
Le rédacteur en chef explique dans son éditorial le fonctionnement de la Gazette 89, constituée en entreprise et non en association, pour justifier de la réponse défavorable aux demandes d'abonnement à titre gracieux formulées par certains organismes. Le ton du texte a dû en interpeller plus d'un.
Il faut souhaiter que cette revue sera accessible dans quelques points de vente de l'Avallonnais, afin que chacun puisse s'assurer de la qualité éditoriale du magazine et de l'esprit qui s'en dégage.

Archéologie régionale sur Internet
Pour communiquer démocratiquement les résultats de leurs travaux les associations ont à leur disposition de très bons outils de communication et d'information, comme l'informatique et Internet. Avec la simplification des logiciels et la démocratisation de l'outil, chacun peut s'initier à créer un bulletin de qualité, une page ou un site internet, retoucher une photo.
Nous vous proposons de découvrir un site Internet consacré à l'avallonnais gallo-romain et ses sites les plus importants dont vous trouverez l'adresse précise ci-après.
On y trouve des synthèses de différents travaux menées sur ce sujet, à partir d'ouvrages comme « Villes et campagnes du département de l'Yonne - arrondissement d'Avallon » de Victor Petit, « Le Montmarte d'Avallon » de Claude Rolley , « L'Yonne et son passé » de A. Olivier et M. Baudot, et « Cora, le site d'Arcy-sur-Cure Saint-Moré » de l'association Cora.
Ce site est fort bien agrémenté d'images réalisées par JM Simoes, ou extraites de la documentation ou des archives des associations impliquées.
Nous remarquons particulièrement les éléments fournis par l'association Cora, présidée par Jean-Claude Liger, dont les illustrations présentent un grand intérêt.
Arcy-sur-Cure possède son propre site (développé par Atipix, une société de création de sites Internet implantée dans l'avallonnais), sur lequel il est proposé une visite virtuelle des grottes composée de photos de grande qualité. Le site de l'association « Mémoires Vivantes » est lui aussi très attrayant avec des histoires authentiques du Morvan et une multitude d'informations historiques que l'on retrouve aussi dans le bulletin d'information de l'association.

Sites Internet
* http://www.avallon.info/avallonnais-gallo-romain : Le site de l'Avallonnais Gallo-Romain avec des pages dédiées aux communes d'Avallon, St Germain des Champs, St Moré, St Père sous Vézelay, Vault de Lugny, Domecy sur Cure et Fontenay-près-Vézelay
* http://www.grottes-arcy.net : Un site remarquable à découvrir (Voir plus haut)
* http://mémoiresvivantes.free.fr : site sur les mémoires du canton de Quarré les Tombes. A visiter !
* http://www.bibracte.fr : Le site officiel consacré à l'antique cité Bibracte des Eduens et son centre de recherche international.
* http://gallica.bnf.fr : Le site de la Bibliothèque nationale de France avec de nombreux ouvrages anciens numérisés à télécharger ; Une source de documentation incontournable.
* http://jeanjacqueshatt.free.fr : Un site où il est possible de consulter l'ouvrage inachevé du spécialiste Jean Jacques Hatt « Mythes et Dieux de la Gaule tome 2 » avec de nombreuses images et plusieurs références aux cultes pratiqués en Bourgogne par les celtes et leurs prédécesseurs.


Gros Plan sur l'ASEEM

De la quarantaine d'associations récemment implantées sur le territoire avallonnais, nous vous présentons ce mois-ci l'ASEEM.

ASEEM sont les initiales de Afrique, Solidarité, Ecologie, Enfants Malnutris.
Créée le 2 février 2005, elle a pour but le soutien au développement économique, à la protection de l'environnement, et à la sensibilisation générale sur la situation des enfants de la zone rurale de la province Ouest de la ville de Dschang au Cameroun, dans le cadre d'un partenariat entre les villageois africains et les bénévoles de plusieurs associations françaises.
Les actions de l'Aseem s'inscrivent dans une dynamique de réseau, constitué au niveau national avec d'autres associations du territoire qui oeuvrent dans la même province et dont les missions se complètent (association nantaise partenaire : Association Pays de la Loire – Cameroun, association relais au Cameroun : Association pour le Développement du centre des Civilisations)
L'Aseem est particulièrement orientée sur une province spécifique et notamment sur les besoins éducatifs, la malnutrition des enfants ainsi que la prise de conscience des dérives écologiques qu'on peut y constater.
Comme l'explique Pascale Nimpa, sa présidente, les projets prioritaires de l'Aseem, qui s'appuient sur un partenariat franco-camerounais, sont la construction d'un puits au quartier Simka à Dschang qui desservira tous les petits villages (Forage, construction, acheminement et assainissement), et la mise en place d'une « Maison de l'Enfant » destinée à accueillir et soigner des enfants orphelins ou mal nourris.
Dans cette perspective, l'association envisage de collecter du petit outillage de menuiserie, des fournitures scolaires, du lait en poudre ou écrémé, des aliments de base, puis des jouets, machines à coudre, filtres à eau. Autant d'éléments indispensables pour amorcer une action sensible sur le terrain.
Déjà les habitants du Pays Avallonnais ont manifesté leur générosité suite à la collecte organisée dans les supermarchés d'Avallon cet hiver, en donnant
tout type de denrées alimentaires.
La présidente met une priorité particulière aux dons d'outils de menuiserie indispensables à la conduite des différentes constructions nécessaires au projet (puits, aire d'accueil, et atelier de recyclage).
Mais les actions développées par l'association ne s'arrêtent pas là. Viennent s'ajouter les projets de construction d'un atelier de tri et de recyclage des déchets, la création de Jardins Familiaux, la création d'une aire de jeu pour les enfants, et la collecte et l'acheminement de médicaments.
L'Aseem organisera prochainement une manifestation de soutien dans le but de collecter des fonds. Cette journée, toute en couleur et en musique, sera l'occasion de découvrir l'association et ses bénévoles ; Au programme, artisanat et plaisirs culinaires du Cameroun, percussions, danses et contes…
A ne pas manquer * !

ASEEM
28, chemin de la Goulotte
89200 AVALLON
Tel : 03 86 34 45 10
Port : 06 99 32 08 51
Courriel : aseem.avallon@wanadoo.fr

Pour découvrir le village de Dschang sur internet
http://www.dschang-online.com

* cette manifestation aura lieu le 25 mars 2006 au Grenier à Sel à Avallon


Informations pratiques : La Convention Collective Nationale du Sport


Le Pays Avallonnais compte un nombre important d'associations sportives qui seront bientôt concernés par la nouvelle Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) et son application.
Celle ci a été signée le 7 Juillet 2005 par la plupart des syndicats concernés du secteur sportif après sept ans de négociations.
Ce texte réglementaire, quand il sera étendu par le Ministère du Travail, devra s'appliquer à toutes les associations employeurs du secteur sportif mais aussi aux clubs professionnels et aux sociétés organisatrices d'événements du secteur sportif.

Les principales mesures
La convention souligne qu'il faudra privilégier le Contrat à Durée Indéterminée. Aussi, afin de prendre en compte les périodes d'inactivités fréquentes dans ce secteur comme par exemple les vacances scolaires, la saison sportive, ou les saisons touristiques, il est précisé qu'il sera possible d'avoir recours à des modalités particulières comme l'intermittence et la modulation du temps de travail.
En d'autres termes, la convention présente l'innovation du CDII (contrat à durée indéterminée intermittent).
Les salariés à temps partiel bénéficient des mêmes droits que les salariés à temps complet. Les situations particulières des cadres dirigeants, intégrés ou autonomes, ainsi que celles du personnel itinérant sont aussi détaillées.

Pour permettre d'adapter la durée hebdomadaire du travail aux variations de l'activité, la convention introduit également la modulation du temps de travail. Celle?ci peut s'appliquer aux salariés titulaires concernés directement par les fluctuations de l'activité sportive et quel que soit le type du contrat de travail.
Cette modulation est assortie de dispositions pour les salariés: obligation d'information du personnel, inscription dans le contrat de travail, programmation en amont, délai de prévenance renforcé en cas de modification des horaires individualisés de travail.

Comme toute convention collective, la « CCNS » a dressé une classification des emplois du secteur pour lesquels elle donne une définition simple du poste en précisant le degré de technicité, d'autonomie et de responsabilité de l'emploi. Cette classification n'est pas basée sur les certificats ou les diplômes, mais plutôt sur l'expérience professionnelle, ce qui est fondamental dans un secteur où beaucoup de salariés ont débuté comme simples bénévoles.
La « CCNS » fixe une grille des salaires minima correspondant à cette classification. Ainsi un secrétaire principal comptable, une attachée de presse, une animatrice ou un chef de Cuisine (tous techniciens de niveau 4) ne peuvent percevoir un salaire inférieur au salaire minimum conventionnel majoré de 25 % soit 1537,50 euros brut mensuels à temps plein.

La convention instaure l'adhésion obligatoire des associations du secteur aux régimes de prévoyance auprès d'un des quatre organismes gestionnaires désignés (AG2R, GNP, IONIS ou Mutualité française).
Ce régime garantit outre l'invalidité temporaire de travail, le décès, et l'invalidité, le maintien de salaire des personnels non indemnisés par la Sécurité sociale.

Le sport professionnel bénéficie d'un chapitre à part. Il concerne exclusivement les associations ayant pour objet la participation à des compétitions et des courses sportives, et qui emploient des salariés pour exercer, à titre exclusif ou principal, leur activité en vue de ces compétitions.

Après son extension, accordée par un arrêté du ministère du Travail, les employeurs auront jusqu'à deux ans pour appliquer la convention, notamment pour l'application des rémunérations minimales prévues.

Télécharger la Convention Collective National du Sport sur http://www.cosmos.asso.fr/pdf/CCNS.pdf

D'après Association Mode d'Emploi n°74

Adhésion à « Collectif »

Votre adhésion annuelle de 17 € permet de :
· soutenir l'investissement et la mise à jour régulière du site Internet.
· soutenir l'investissement de la bibliothèque consultable sur place (Lamy des associations, le guide des associations, association mode d'emploi…)
· bénéficier d'une aide technique pour tous problèmes administratifs, de gestion, de publicité…
· voter à l'Assemblée Générale
· recevoir la Brève de Collectif à parution
· de bénéficier d'une page d'information de votre association sur le site Internet des associations du Pays Avallonnais http://collectif.avallon.free.fr.
· D'avoir un lien avec le site de «Collectif»

Dernière Minute

Association en création
La Lavandière de Pontaubert va bientôt être déclarée à la sous préfecture. Cette association a pour objet la sauvegarde et la mise en valeur des deux lavoirs situés sur la commune de Pontaubert. Suite à l'assemblée constitutive fin 2005, elle n'a pu trouver d'accord avec la mairie pour amorcer significativement son projet qui vise à la réhabilitation et la mise en valeur de ces lavoirs. Elle compte déjà une quinzaine d'adhérents. A suivre…

Livres/Parutions
« Les croix de Vault de Lugny » de JP Naudin et P Barbier
rens: M. VITEAU 03 86 34 45 06

Mémoires Vivantes de Quarré les Tombes présente : « Vents du Morvan » 20 numéros et deux hors série dont un consacré à AVALLON.
édité par le GLACEM
rens: 03 86 78 71 55
Courriel: ventsdumorvan@free.fr

Annonces

L'association Collectif est à la recherche de mobilier de bureau pour mettre en place un nouveau lieu d'accueil des associations du Pays Avallonnais. Elle aurait particulièrement besoin d'un bureau et d'une armoire de classement. Si vous renouvelez votre mobilier, pensez au Collectif!

Site Internet du Collectif : Afin de faire vivre le site Internet des associations du Pays Avallonnais, nous avons besoin de votre aide. Vous pouvez nous contacter pour référencer vos informations, vos manifestations… soit directement sur le site, soit par courrier.
N'hésitez pas à nous contacter.


Contacter le Collectif...

Permanences, informations, conseils, bibliothèque :
Les Mardi et Jeudi de 9h30 à 12h00 ou sur rendez-vous
Maison du Bois Gargan
12, avenue Pierre Vigoureux
89200 AVALLON

Téléphone : 06 30 63 86 97
Contact : Benoit Guénoun
Lun au Ven de 9h30 à 12h00
Sauf le Mercredi

Courriel:
collectif-avallon@wanadoo.fr
Site Internet:
http:\\collectif.avallon.free.fr


La brève de Collectif
Comité de rédaction : bureau de Collectif
Rédaction : Benoit GUENOUN

 

La brève n°10 : lire au format pdf

La brève n°9: lire au format pdf

La brève n°8: lire au format pdf

 

La brève n°7: lire au format pdf

 

 

 

Pour tous renseignements, vous pouvez nous contacter :

COLLECTIF

Comité de Liaison de la vie associative en Avallonnais

55, grande rue

89200 AVALLON

Tél. : 06 30 63 86 97

 

 | Accueil | Conseil | Statuts | Associations | Manifestations |Textes de loi / Point SIVA | Questions | Liens utiles | Infos | Actualités | Formations | Contact |